You are not logged in.

Dear visitor, welcome to Gladiatus France. If this is your first visit here, please read the Help. It explains in detail how this page works. To use all features of this page, you should consider registering. Please use the registration form, to register here or read more information about the registration process. If you are already registered, please login here.

1

Friday, July 14th 2017, 5:38pm

Le testament

Le Testament


Journal de Galerius Senecianus, l`an 699 a.u.c

Ainsi, je m`assieds et j`écris. Je n`avais jamais pensé qu`un jour, j`écrirai un journal. Il semble que les leçons du magister Cornelius Marcus sont finalement profitables. Je n`ai jamais apprécié ces classes longues et ennuyeuses. Heureusement, je peux maintenant me concentrer sur d`autres choses.

Ce qui me mène à expliquer pourquoi j`ai commencé à écrire ce journal : à partir d`aujourd`hui je suis une pièce de la glorieuse armée romaine ! Ce n`était pas facile de convaincre mes parents de me lasser les rejoindre. Mais je pense qu`ils sont aussi très fiers. Encore et encore nous recevons des rapports du front de Gaule, où le Proconsul Gaius Julius César frappe de glorieuses batailles pour la république. Après tout ce que tu entends à ce propos, il doit être des plus réjouissants que de faire partie de ces troupes dans la bataille. Je suis impatient de prouver ma valeur au combat. Quelques bagarreurs de rues révoltés par la fanatique politique actuel seront insignifiants en comparaison de la grandeurs des combats contre les Barbares ! Tout est prêt pour notre départ. Nous prenons la direction du nord à l`aube.

Je suis fier de m`appeler Légionnaire. L`armure est levée, assoiffée d`action. Je l`ai déjà mise cet après-midi pour l`ajuster. Voila donc à quoi ressemble les héros de Rome, j`ai pensé - et bientôt je me ferai un nom parmi leurs rangs !

Mes parents sont inquiets : le voyage en Gaule est long. Au lieu de faire ma vie en tant que soldat, je pourrai mener une vie plus confortable et heureuse ici. Mais ce n`est pas ce que j`ai voulu pour moi. Mon plus grand désir est de faire quelque chose pour Rome, susciter des émotions. Aussitôt après avoir rejoint l`armée de César et fait mes preuves dans cette campagne, je devrais la diriger. Après tout, cet homme réalise l`impensable en Gaule.

Le journal était supposé être mon sauveur face à cette solitude, ils disaient. Je ne crois pas que je suis seul, ou que j`aurai assez de temps pour écrire. Je m`attends à faire face à des temps plus turbulents. Toutefois, je dois aussi penser qu`un jour, peut-être pourrai-je lire ce livre à mes propres enfants, et les rapprocher de l`histoire de leur père hautement décoré. Ça ne pourra pas faire de mal d`écrire quelque chose de temps en temps. Qui sait, combien de fois je viendrai ici.


2

Friday, July 21st 2017, 4:44pm

Le Testament 2


Journal de Galerius Senecianus, l`an 699 a.u.c

3 semaines sont passées depuis que nous sommes partis. Nous nous aventurons davantage au nord, il fait de plus en plus frais. Pourtant c`est encore l`été et la marche vigoureuse réussit toujours à apporter une sueur puissante. Nous portons aussi beaucoup d`équipements nous-même, comme nous n`avons pas apporté beaucoup de mules avec nous. Mais cela compte peu pour quiconque ici. La majorité n`était jamais allé si loin de Rome et tous les jours de marche est une nouvelle aventure. Parfois nous chantons de joyeuses chansons de victoire. La semaine dernière, un groupe d`homme est venu alors jusqu`à nous quand nous étions assis autour de notre feu de camp. Ils nous ont raconté des histoires et ont récité des poèmes sous le chant d`une lyre. Nous les avons remerciés pour le divertissement avec un repas, puis ils se sont dirigés au bout du camp. Les veillées me rappellent la maison à chaque fois. Mais je n`échangerai ma place pour rien au monde.

Ça ne devrait plus être long maintenant avant de retrouver les troupes de César. L’appréhension augmente chaque jour un peu plus. Tu peux le sentir parmi toutes les personnes qui voyagent avec nous. La majorité d`entre nous sont jeunes et inexpérimentés, nous rendant tous affamés de faire nos preuves. Je suis convaincu enfin que nous avons encore les plus glorieuses années de nos vies devant nous. A l`instant, notre commandant le centurion Caius Tiberius nous a révélé que notre voyage ne se terminera pas en Gaule. Il a confirmé les soupçons que César à l`intention de pousser aussi loin que la Bretagne, jusqu`à repousser les bretons, qui continuent de renforcer les tribus barbares dans cette guerre. Lorsque je pense à cela, que je pourrais prendre part à la conquête de la Bretagne... Je peux presque ressentir que nous sommes en train de changer le monde. Caius Tiberius est le commandant le plus expérimenté. Il a vraiment motivé nos trouves ces derniers jours. Savoir qu`il fait l`éloge du Proconsul et ses actions me conforte dans l`idée que je devrais respecter César.

Cela ne sera plus long maintenant avant que nous atteignons le nord de la Gaule. Qui sait, peut-être que César accueillera nos troupes avec un de ces discours les plus raffinés. Ainsi, un jour, je pourrai le dire au Magister Cornelius, lors de mon retour. Il sera certainement étonné si je lui distribue certains coups rhétoriques sur lui. Mais c`est un long, très long chemin.



3

Saturday, July 29th 2017, 10:18am

Le Testament 3



Journal de Galerius Senecianus, l`an 699 a.u.c

Qu`avons-nous fait pour souffrir maintenant de la colère de Jupiter ? Nous avons été dissimulé dans ces tentes depuis des heures maintenant, attendant que le tonnerre et la foudre s`en aillent. La pluie tombe sur la Gaule comme s`il n`y avait pas de lendemain. Nos vêtements ont été longtemps trempé et les tentes repoussent l`eau aussi bien qu`une passoire. Le froid remonte le long de mes jambes. Est-ce les dieux qui ne considèrent pas favorablement nos actions ?

Nous avons maintenant rejoint les rangs de l`armée principale. César tient une allure des plus impressionnantes, d`autant que je puisse juger. J`étais seulement capable de voir brièvement son visage depuis une longue distance. Nous avons déjà vaincu notre premier groupe de barbares. Toutefois je l`avais imaginé comme une affaire bien plus glorieuse. Notre premier combat était une embuscade en Gaule. Juste une légère échauffourée à la fin, qui a coûté la vie de Marcus. Une erreur dans la gadoue et il était parti. Je ne souhaite pas tomber de la même manière.

J`ai tué mon premier barbare dans cette bataille. C`était le seul qui avait assuré que Claudius passait du temps dans la tente du médecin. Les dieux ont choisi d`édicter leur volonté à travers mes mains, s`assurant que je ne serai pas capturé. Et pourtant.. Si la furie de Jupiter était sans fin, et que ce climat continue sans repos ?

Auparavant, quand je faisais un sacrifice avec mes parents au temple, le prêtre disait toujours :"Donne aux dieux ton meilleur, que tu ne sois pas responsable de leur colère". Étais-je négligeant ces dernières semaines ? Peut-être. Cependant, j`étais tellement excité par l`attente que j`ai à peine pris les dieux en considération. Ou par le doute en général. Père disait toujours de tempérer son enthousiasme. Généralement sans succès. D`un côté, il trouvait toujours les bons mots pour me soutenir dans les moments les plus difficiles. D`un autre, mes camarades semblent être tout aussi démotivés que moi. Quelques mots d`encouragements sont exactement ce dont nous avons besoin.

Lorsque j`étais encore un enfant, ma mère faisait souvent un plat particulier pour me remonter le moral. Le plus étrange était que ça fonctionnait. Je ne refuserai pas un bon plat chaleureux tout de suite. Pains grillés et miel sucré. Je me suis habitué aux provisions de la marche, mais ce porridge au céréale avec du jambon séché n`est juste pas un repas du soir satisfaisant. Ma famille me manque aussi. Je me demande si Lucilla a déjà eu son enfant ? Elle voulait le nommer Aurelius, si les dieux ont la gentillesse de lui offrir un fils. Une honte de voir son neveu la première fois lorsqu`il sera déjà capable de marcher. Peut-être que je ne serais même pas rentré à la maison avant qu`il ne commence déjà à rêver de grande bataille..

Pourquoi suis-si si pensif ? Heureusement, le temps change bientôt.

4

Friday, August 4th 2017, 4:01pm

Le testament 4


Journal de Galerius Senecianus, l`an 699 a.u.c

La saison estivale arrive à sa fin, et l`invasion semble plus loin qu`elle n`a jamais été. Toutefois César souhaite rassembler plus d`information sur les habitants, les effectifs militaires et les paysages de la Bretagne avant que l`hiver n`arrive. Nous sommes aussi à la recherche d`un camp de base adéquate. Oui, nous - j`avais le grand honneur de faire partie de cette mission. Ensemble avec certains de mes compagnons, j`ai été assigné à la troupe de reconnaissance de la prestigieuse tribune de Gaius Volusenus, qui était chargé de poursuivre l`investigation des bretons. Nous avons navigué le long des côtes plusieurs jours, pour recueillir des informations.

A l`origine, il était prévu de voyager sur la terre ferme, et voir cela de nos propres yeux. Volusenus toutefois a considéré ce plan trop dangereux car les tribus locales contrôlent chaque patrouilles côtières. Au début j`étais déçu, comme je ne pouvais pas prendre part à la conquête de la Bretagne. Mais dès notre retour, il était clair que cette décision était la bonne. Les légionnaires étaient déjà équipés pour le départ. L`automne se dessine déjà, mais il y a encore suffisamment de temps pour une petite poussée en territoire breton. Je suis curieux pour voir jusqu`où la brillante tactique de César nous conduira, avant que nous ne devions nous retrancher pour l`hiver.

Demain nous traverserons l`ile, et commencerons la domination des barbares bretons. Je dois toutefois admettre que je m`inquiète. Volusenus était clairement de l`avis que les bretons sont des ennemis extrêmement fiers, qui seront peu enclin à se rendre. En plus de ça, de vieux légionnaires ont déjà croisé l`épée avec eux comme ils sont venus en aide à la Gaule lors de précédentes batailles. Ces insulaires semblent être des guerriers aguerris. D`un autre côté, je me demande ce qui se passe dans la tête du chef de la tribu lorsqu`il regarde les forces concentrées de Rome. Moi, en tant que légionnaire responsable, je ne me rendrai évidemment jamais, mais qu`en est-il de ces barbares ? Peut-être qu`ils sont ouverts à la domination, une fois qu`ils verront la puissance toute entière de notre armée en personne.

Dans tous les cas, je dois tout donner dans ce combat si je souhaite faire honneur à Rome. Je ferai tout ce qui de mon pouvoir pour prouver que je suis digne d`être un soldat de César. Bretons, préparez-vous à ma lame !


Similar threads